ANTOINETTE

16 février 2015

Antoinette,

En ce moment, je te sens me donner des gros coups dans la main. Ta mère commence à avoir hâte que tu sortes pas mal. Tu t’assoies souvent sur sa vessie, surtout la nuit. Dans moins de 3 semaines, tu seras dans mes bras.
 
J’essaie de te parler, mais je ne sais pas quoi te dire. Je te dis des trucs génériques du genre « allo, je suis ton papa ».
 
Je sais pas quoi te dire. 
 
Mais j’ai envie de te parler.
Pour lire le billet complet paru sur Urbania.ca : http://urbania.ca/blog/5645/antoinette